Réduire son impact environnemental dans le numérique et au bureau

Réduire son impact environnemental dans le numérique et au bureau

Elodie CHALVIN
Feb 10, 2019

Des papiers, toujours des papiers… mais comment arriver au zéro déchet dans le bureau ?
Et réduire son impact environnemental dans le numérique ?
Voici encore quelques astuces et solutions que nous vous proposons.

Papiers et cartons :

Tout d’abord, quand vous recevez du courrier ne jetez pas l’enveloppe mais servez-vous en pour noter votre liste de courses ou toutes les choses que vous devez faire. Et une fois bien utilisée, mettez là au recyclage… il en est de même pour tous les papiers dont une seule face n’est utilisée…. Optimisez son utilisation avant de les mettre au recyclage.
Quand vous recevez des colis, ne les jetez pas à chaque fois, gardez en si vous devez envoyer vous-même des colis  (pour un anniversaire, Noël …) et certains peuvent même servir de cabane à vos enfants que vous prendrez plaisir à décorer avec eux !!!!

Perforer vos documents :

Si vous rangez vos documents dans des classeurs, privilégiez la perforeuse aux pochettes plastiques : c’est plus écologique, plus économique, vous n’avez pas à stocker les feuilles plastiques qui sont elle-même emballées dans du plastique et vous n’êtes jamais à court….

et n’hésitez pas à utiliser des trombones que vous pouvez réutiliser au lieu des agrafes quand vous pouvez les remplacer.

Organisation :

Si vous cherchez des supports écologiques , pratiques et durables pour votre organisation quotidienne, alors faites la connaissance des produits WhyNote. Cette marque Suisse vous propose des bloc notes, des memo post, des agendas réutilisables quasi à vie. Le principe : vous notez comme à votre habitude votre liste de courses, vos tâches à ne pas oublier, vos rendez-vous, vos petits mots doux… et une fois que vous n’avez plus besoin de ces informations, il suffit juste de les effacer avec une petite éponge et un peu d’eau et vos supports sont alors prêts à être réutilisés...Imaginez la quantité de papier que vous allez pouvoir économiser !!!!

Mails :

Pour les documents que vous recevez par mail évitez au maximum de les imprimer et si vous n’avez pas le choix, essayez de les imprimer recto-verso pour économiser du papier. De même, dans votre boîte mail, faites du tri. En effet conserver des mails semble anodin et sans impact sur l’environnement mais dites vous qu’ils sont stockés sur d’énormes serveurs appelés data center qui consomment beaucoup d’énergie pour fonctionner et conserver vos mails. Faites le ménage dans vos mails, vos spams .... Voici quelques chiffres selon l’ADEME(Agence De l’Environnement Et de la Maîtrise de l’Energie)

  • pour une entreprise de 100 personnes, les mails envoyés chaque année polluent autant que 14 vols aller / retour entre Paris et New-York.

  • l’envoi d’un email avec pièce jointe de 1 Mo consomme autant qu’une ampoule de 60 Watts pendant 25 minutes

  • les émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique sont dûes à 25% par les data centers, 28% aux infrastructures réseau et à 47% par les équipements des consommateurs (ordinateurs, smartphones, tablettes, objets connectés..)

  • 270 milliards de mails sont envoyés par jour dans le monde soit 7263 milliards de gramme de CO2 rejetés !!!!!

Alors que faire :

  • Vider régulièrement votre boîte mails des emails dont vous n’avez plus besoin

  • Désinscrivez-vous aux newsletters que vous ne lisez jamais

  • Éliminez vos spams (équipez-vous si besoin d’un logiciel anti spams)

  • Ciblez et ne multipliez pas les destinataires lors de vos envois de mails. Evitez l’usage systématique de la fonction “répondre à tous” si vous répondez à un envoi collectif

  • Supprimez les pièces jointes des messages auxquels vous répondez

  • Créez des pièces jointes légères et bien conçues : fichiers compressés, PDF basse définition, documents optimisés (suppression des blancs, des images inutiles…) et faciles à lire sur ordinateur ou sur tablette. Remplacez les pièces jointes par un lien hypertexte ou URL. Pour les documents très lourds, pensez aux dossiers de partage de votre entreprise

Recherches sur Internet :

Tout comme pour les emails, la recherche d’informations sur internet demande de l'énergie et vous pouvez réduire cette consommation avec quelques astuces :

  • Utilisez un moteur de recherche plus écologique comme Ecosia qui utilise 80% de ses bénéfices pour planter des arbres dans le monde ou encore Lilo qui reverse 50% de son chiffre d’affaire à des projets choisis par les utilisateurs (cependant, si vous installez un nouveau navigateur sur votre ordinateur, ne désinstallez pas Internet Explorer, nécessaire à l’affichage de certains programmes sur Windows)

  • Faites une recherche précise en utilisant des mots-clés pertinents et en affinant votre recherche

  • Allez directement sur le site recherché, en utilisant l’historique de vos consultations, en créant des favoris dans votre navigateur pour les adresses que vous consultez régulièrement ou en tapant directement l’adresse URL d’un site lors d’une recherche

  • Utilisez les flèches au niveau de la barre d’adresse (« reculer » ou « avancer » d’une page). Elles permettent d’économiser le rechargement des pages

  • Limitez le fonctionnement des animations flash sur les pages consultées : elles sont gourmandes en énergie. Certains logiciels permettent de les bloquer et de les faire jouer au cas par cas

D’une manière générale :

  • Ne pas laisser vos appareils en veille en permanence

  • Désactivez la Wifi de votre box dès que vous n’avez plus besoins de celle-ci

  • Réglez votre ordinateur et téléphone en mode “économie d'énergie”

  • Branchez vos équipements (ordinateurs, imprimante, box..) sur une multiprise à interrupteur et éteignez là quand vous avez fini.

  • Ne jetez pas vos vieux équipements mais valorisez les en les donnant à des associations qui les répareront ou qui les reconditionneront pour les vendre à des prix plus attractifs.

Encore une fois sans investissement vous pouvez réduire votre impact sur l’environnement par de petits gestes au quotidien. C’est à la portée de tous !!! n’hésitez pas à en parler à votre entourage pour que cette prise de conscience se fasse et n’hésitez pas à visiter le site de l’ADEM qui propose une guide bien fait sur la face cachée du numérique  (https://www.ademe.fr/face-cachee-numerique) dont je me suis largment inspirée. Alors bon ménage et à bientôt ;)


Elodie CHALVIN

Sources ADEME

Leave your comment